Tout savoir sur la prospection dynamique sur Google Ads

Le 29 janvier 2020

Parmi les méthodes proposées par Google pour cibler et attirer de nouveaux clients, vous avez la possibilité de choisir la prospection dynamique dans Google Ads. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la prospection dynamique : son fonctionnement, sa différence avec le remarketing dynamique et sa mise en place.

Qu’est-ce que la prospection dynamique ?

La prospection dynamique est un moyen d'étendre les possibilités de votre remarketing dynamique à l’aide d’un flux pour toucher de nouveaux utilisateurs avec vos produits les plus performants. Autrement dit, la prospection dynamique aide à attirer de nouveaux utilisateurs à les convertir en clients.

Si vous êtes un nouvel annonceur et que vous ne possédez pas encore un grand nombre de clients, la prospection dynamique va vous permettre de cibler une première audience.

De même, si vous avez déjà l’habitude de diffuser des annonces et que vous souhaitez cibler un nouveau public autre que celui associé à vos données first party, y compris l'audience de vos listes remarketing, la prospection dynamique est aussi faite pour vous.

Comment ça fonctionne ?

La prospection dynamique fonctionne par le biais du machine learning ou apprentissage automatique de Google. Le machine learning va identifier à l’avance les différents éléments de flux les plus recherchés par vos potentiels clients. Une analyse du comportement des internautes ainsi que l’historique des performances du flux vont servir à la prospection dynamique pour détecter les nouveaux utilisateurs les plus intéressés par les différents éléments de votre flux.

Une fois les intentions potentielles de l’utilisateur reconnues par le système, celui-ci va associer ces intentions avec les informations concernant votre cible. Grâce à ce procédé, vous avez la possibilité de déterminer le produit dans votre flux qui intéresse plus l’utilisateur.

À noter que vos produits seront examinés selon leur pertinence, leur performance et d’autres facteurs afin de fixer ceux qui engendrent le plus de conversions. 

Pour la prospection dynamique, on conseille souvent les campagnes intelligentes sur le Réseau Display. En effet, elles peuvent associer facilement les utilisateurs dans vos listes de remarketing dynamique avec les prospects pour paramétrer chaque étape du chemin de conversion.

Pour éclaircir l’explication du fonctionnement d’une prospection dynamique, voici un exemple de situation :

Un annonceur possède une campagne concernant son hôtel dans une ville spécifique et a activé la prospection dynamique dans sa campagne. Un jour, une personne qui souhaite séjourner dans cette ville effectue de nombreuses recherches à propos de la ville comme les hôtels, les restaurants, les attractions, les billets d’avion, etc. Les systèmes d’analyse de Google vont alors détecter ces différentes activités et juger que cette personne est certainement un potentiel client pour l’annonceur. Par conséquent, la prospection dynamique va permettre à Google de partager des annonces utiles à ce nouveau client à propos de l’hôtel de l’annonceur. La cible sera ainsi plus apte à effectuer une conversion (ex : appel, réservation, formulaire de contact, etc.).

Prospection dynamique et remarketing dynamique : quelles différences ?

Comme la prospection dynamique, le remarketing dynamique aide également à maximiser le taux de conversions auprès des potentiels clients. Néanmoins, quelques nuances existent entre ces deux différentes méthodes.

Le remarketing dynamique, c’est quoi ?

Le remarketing dynamique est une méthode de ciblage permettant de diffuser des annonces chez les personnes qui ont déjà visité votre site ou utilisé votre application mobile, d’où le terme « remarketing ». Par le biais du remarketing dynamique, vous êtes à même de présenter à ses visiteurs, une annonce avec les produits (ou services) qu’ils ont vu pendant leur visite.

De quels éléments a-t-on besoin pour un remarketing dynamique ?

Pour faire du remarketing dynamique, voici les différents éléments dont vous aurez besoin :

  • Le flux de produits ou de services : créez un flux qui regroupe l’ensemble de vos produits et services et les détails concernant chaque article (ex : le prix, l’image, le nom, etc.). Vos annonces dynamiques vont reprendre les attributs de votre flux dans les annonces et les diffuser à l’internaute concerné. Pour importer le flux, rendez-vous dans la section « Données d’entreprise » de votre bibliothèque partagée ou dans Google Merchant Center si vous êtes un commerce de détail ;
  • La balise avec les paramètres personnalisés : dans chacune des pages de votre site web, insérez ensuite la balise de remarketing dynamique avec les paramètres personnalisés. Par le biais de ces balises, les visiteurs de votre site web seront mis dans une liste de remarketing, avec les articles de votre flux qui les ont le plus intéressés. Pour trouver la balise, rendez-vous dans la section « Audience » de votre bibliothèque partagée ;
  • Les annonces responsives : les annonces responsives peuvent se mettre en différents formats et mises en pages en fonction de sa plateforme de diffusion, que ce soit sous HTML5 ou sur appareil mobile. Pour créer des annonces responsives, rendez-vous dans la galerie d’annonces.

Les différences entre prospection dynamique et remarketing dynamique

En résumé, la prospection dynamique est une technique de diffusion d’annonces qui cible les personnes n’ayant jamais visité votre site web, mais pouvant être intéressées par vos produits et services. Les annonces diffusées en prospection dynamique vont directement vers de potentiels clients.

Le remarketing dynamique, par contre, consiste à relancer une personne ayant déjà visité votre site web et qui a peut-être déjà effectué un achat. Les annonces transmises à ce type de cible sont beaucoup plus personnalisées et concernent surtout les produits qui les ont intéressés durant leurs visites sur votre site web. Quoi qu’il en soit, la prospection dynamique et le remarketing dynamique permettent tous les deux d’attirer et de fidéliser de nouveaux clients.

Comment ajouter la prospection dynamique à une campagne ?

Pour ajouter la prospection dynamique à une campagne en particulier, suivez ces différentes étapes :

  • Connectez-vous à votre compte Google Ads ;
  • Allez dans les paramètres de votre campagne display ;
  • Sélectionnez « Paramètres supplémentaires » ;
  • Sous « Annonces dynamiques », placez votre curseur sur la liste déroulante. Vous constaterez que l’option « Sans flux de données » est mise par défaut ;
  • Changez cette option en cochant sur la case « Utiliser un flux de données pour les annonces personnalisées » ;
  • Un menu déroulant va apparaître et sélectionnez le flux de données à activer ;
  • Terminez vos modifications en cliquant sur « Enregistrer ».

Tout comme le remarketing dynamique, la prospection dynamique demeure une méthode efficace pour cibler de nouveaux clients, gonfler le taux de conversions et acquérir beaucoup plus de ventes. Néanmoins, chaque annonceur ne maîtrise pas forcément cette technique : la création des flux, le choix des mots clés et des formats, l’élaboration des annonces dynamiques, etc. Il est donc recommandé de se fier à un professionnel dans le domaine pour créer une prospection dynamique efficace et impactante.

Spécialisé dans le SEA, Just Search est composé d’une équipe de professionnels ayant pour objectif de créer et d’optimiser vos annonces publicitaires afin de booster votre acquisition clients. Pour plus d’informations concernant la prospection dynamique ou concernant les prestations de l’agence, n’hésitez pas à nous contacter.

Partagez cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTACTEZ-NOUS

POUR UN AUDIT OU POUR UN DEVIS

Du brief initial jusqu’à la mise en œuvre, nous cherchons à identifier l’ampleur de la mission et à définir un planning pour s’assurer de la clarté du projet.

SIEGE ET BUREAUX

42 boulevard Sébastopol 73003 PARIS

01 75 43 80 78