fbpx
Accueil > SEO: Comment choisir son extension de nom de domaine ?

SEO: Comment choisir son extension de nom de domaine ?

Le 16 novembre 2020

.fr, .com, .net ou .org… Vous vous demandez quelle extension de nom de domaine choisir ? Quelle est la meilleure pour votre site ? Est-ce que l’une se positionne mieux que l’autre ? On répond à vos questions.  

L’EXTENSION DE NOM DE DOMAINE  : C’EST QUOI ? 

L’extension d’un nom de domaine correspond au suffixe situé à droite du nom de domaine après le point.  

Par exemple l'extension de justsearch.fr est donc l'extension « .fr » 

Chaque nom de domaine est unique et se termine par une extension bien précise, choisie en fonction des ambitions de l’entreprise et de sa zone de diffusion. Le choix d’un nom de domaine est libre, dans la mesure où celui-ci est disponible. Il vous appartient uniquement pendant la durée de votre abonnement.  

Les premières formes d’extensions de nom de domaine avaient pour but premier de classer les différents noms de domaine selon leur fonction. Par exemple, le “.com” était destiné aux sites commerciaux.  

Les extensions de noms de domaine constituent aujourd’hui une partie essentielle pour tout site. En effet, elle représente votre identité sur internet sans laquelle on ne peut vous 
retrouver et conditionne votre présence sur plusieurs moteurs de recherche comme Google 

LES DIFFERENTES CATEGORIES D’EXTENSIONS DE NOM DE DOMAINE 

Il existe plusieurs types d’extension de nom de domaines. L’IANA (Internet Assigned Numbers Authority) reconnaît officiellement ces trois types de Top Level Domain(domaine de premier niveau) : 

  • gTLD : domaines génériques de premier niveau ; 
  • sTLD: domaines de premier niveau sponsorisés ; 
  • ccTLD : domaines de premier niveau d’indicatif de pays. 

Les extensions génériques de premier niveau (gTLDs)  

Ces extensions sont indépendantes du pays d’origine du site et sont composées de trois lettres. Elles peuvent être libres (.com, .net, .info, .org) ou réservées à certains organismes répondant à un certain nombre de critères (.int, .edu, .gouv,…).  

  • .com : Cette extension est la plus populaire aussi bien dans le e-commerce que dans les sites vitrines ou institutionnels. On la retrouve également sur les réseaux sociaux (facebook.com) mais aussi dans les adresses e-mail ; 
  • .org : Elle est dérivée du mot “organisation”. En premier lieu destinée aux organisations à but non lucratif, le .org est aujourd’hui utilisé pour d’autres types de sites (projets open source, communautés, services publics…). On la retrouve également dans de nombreux sites peu qualitatifs, puisque le .org est davantage disponibles que les .com ou .fr ;  
  • .net : L’extension de domaine .net est dérivée du mot network. Elle était à l’origine destinée aux entreprises spécialisées dans les réseaux de communication, tel que les fournisseurs d’accès internet par exemple. Le « .net » est devenu aujourd’hui assez généraliste, et elle est particulièrement utilisée dans le secteur de la publicité. Le .com souvent indisponible, le « .net » est ainsi souvent utilisé comme substitut.  

Les extensions géographiques de pays (ccTLD)  

Les ccTLD sont des domaines de premier niveau qui représentent des pays spécifiques. 

 Voici une liste partielle d’exemples : 

  • .us – États-Unis ;  
  • .uk – Royaume-Uni ;  
  • .eu – Union européenne ;  
  • .de – Allemagne ;  
  • .ca – Canada ; 
  • .nl – Pays-Bas… 

Il existe au total 312 ccTLD différents. Certaines de ces extensions imposent des restrictions de résidence afin d’acheter un domaine dans cette zone, alors que d’autres peuvent être achetés par des personnes de partout dans le monde. 

Ce type d’extension permet aux visiteurs de savoir quel pays votre site web dessert. Vous trouverez également de nombreuses grandes marques qui utilisent les ccTLDs pour localiser leurs sites pour différents marchés.  

Par exemple : 

  • Amazon.com ; 
  • Amazon.co.uk ; 
  • Amazon.de… 

Les nouvelles extensions génériques (nTLDs) 

Apparues en 2008, ces extensions comportent au moins trois caractères et peuvent être libres. Elles sont lancées par l’ICANN en afin de pallier l’engorgement des extensions tel que le .com.  

Exemple de new gTLD :  

  • Extensions géographiques tel que le .BHZ ou le .PARIS ; 
  • Extensions de nom de marque marques telles que le .APPLE ; 
  • Extensions de communauté ou thématiques :  .GAY, .MUSIC… 

QUEL IMPACT UNE EXTENSION A-T-ELLE SUR LE REFERENCEMENT D'UN SITE ?

La réponse est simple : peu importe l’extension du nom de domaine que vous choisissez, cela n’affecte pas directement votre référencement naturel 

Il peut cependant avoir des effets indirects sur celui-ci. En effet, choisir une extension inconnue, peut faire que les utilisateurs ne se souviendront pas de votre site, ce qui entrainerait moins de liens entrants. Cela pourrait être également être perçu comme un spam et réduirait le taux de clic.  

COMMENT BIEN CHOISIR VOTRE NOM DE DOMAINE ET VOTRE EXTENSION  

Le choix de votre domaine est important. C’est l’un des premiers éléments que vous allez choisir et il va déterminer l’identité de votre site et votre place sur le web. Il se rapproche généralement de ce que l’internaute va taper dans le moteur de recherche pour trouver votre site Internet. Vous devez donc trouver un nom pas trop long, facile à comprendre et à écrire. 

Côté extension de nom de domaine, pensez à prendre en compte certains critères suivants :  

  • Objectif du site ;  
  • Potentiel SEO. 

A noter : afin d’assurer la protection de leurs marques, certaines entreprises font le choix d’acheter toutes les extensions disponibles pour leur domaine.  

L’objectif de votre site 

C’est surement le critère le plus important à considérer. Demandez-vous quelle est la finalité de votre site ? 

  • Informer ; 
  • Fédérer ; 
  • Vendre. 

Une extension « .com » est idéale si vous exploitez un e-commerce, tandis que pour un site destiné à une organisation, privilégiez un « .org ».  

Peu importe votre extension de domaine, le choix doit être guidé par la finalité de votre site afin que le domaine soit cohérent.  

Le potentiel en termes de SEO 

L’optimisation pour les moteurs de recherche est un sujet crucial pour toute création de site. Il est courant de lire que l’extension .com est la plus optimale. Pour autant, selon la nature de votre site, d’autres extensions pourront être beaucoup plus pertinentes.  

VOUS HESITEZ ENTRE LE .COM ET LE .FR ? 

Ces deux extensions semblent toutes les deux s’adapter pour votre site. Mais comment choisir ?  

Le .fr est le plus approprié pour un site français et le .com est aujourd’hui l’extension la plus utilisée dans le monde. 

A l’origine destiné aux entreprises commerciales, le « .com » est depuis longtemps ouverte à tous les utilisateurs et s’applique donc à tous types de sites Internet. Cette extension est une référence mondiale. Choisir cette extension donne une connotation internationale à votre entreprise et peut lui permettre de s’étendre au-delà des frontières plus facilement. 

Le .fr est une extension dite « locale ». Elle est donc faite pour les sites internet destinés à la France. Les extensions par pays vous permettent de donner une certaine proximité avec le public local.  

Votre choix va se déterminer en fonction de vos ambitions personnelles et professionnelles. Néanmoins, vous pouvez acheter les deux extensions, et faire pointer les deux noms de domaine vers le même hébergement. 

Il faut savoir que vous pouvez posséder autant d’extensions que vous voulez, destinées à différents pays, ou tout simplement pour protéger le domaine de votre entreprise, votre marque, pour éviter le piratage. 

LES EXTENSIONS A EVITER 

Au fil du temps, certaines extensions de domaine ont acquis une mauvaise réputation. En effet, elles ont été utilisées à mauvais escient par des spammeurs pour envoyer des mails indésirables.   

Voici donc quelques extensions qu’il est préférable d’éviter :  

  • .gq ;  
  • .cf ; 
  •  .tk ; 
  • .ml ; 
  • .ga ;  
  • .men. 
  • .top ; 
  • .link ; 
  • .work ; 
  • .date.  

En conclusion, choisir son extension de nom de domaine est propre à chaque marque. Vous devez vous posez certaines questions et analyser ce qui serait le plus cohérent pour votre site.  

Si vous avez besoin de conseils afin utiliser la bonne extension ou le bon nom de domaine, n’hésitez pas à faire appel à notre équipe d’expert !  

Partagez cet article
RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER !
Prêt à démarrer une stratégie 
d'acquisition digitale 
réellement performante ?
Pour en parler, contactez nos experts
Just search LOGO
envelope-ophone linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram