fbpx
Accueil > Pingdom Tools : tout savoir sur la vitesse web

Pingdom Tools : tout savoir sur la vitesse web

Le 19 février 2020

Selon une étude KissMetrics, 40 % des visiteurs quittent un site qui met plus de 3 secondes à se charger ! La vitesse de chargement d’un site web est donc une variable cruciale pour votre SEO et votre expérience utilisateur. Des outils comme Pingdom Tools permettent de l’analyser. Comment Pingdom Tools peut vous aider à mesurer et à améliorer votre vitesse web ? Toutes nos explications ici.

Vitesse de chargement d’un site web : pourquoi est-ce si essentiel ?

Un site qui se charge vite et bien est aujourd’hui capital. En effet, les utilisateurs sont souvent pressés et ont l’habitude que le délai de réponse des sites soit rapide. Si le temps de chargement d’une page de votre site est trop long, l’utilisateur risque de repartir de votre site web aussi vite qu’il est venu…

Aujourd’hui, mobinautes comme internautes sont réellement devenus de moins en moins patients avec un site web qui « rame ». À quelques secondes près, vos potentiels clients désertent avant même d’avoir commencé à explorer votre site. Résultat, vos conversions sont en chute libre.

Et c’est d’autant plus vrai si c’est la première fois qu’ils visitent votre site : une étude a montré que les utilisateurs ont tendance à associer vitesse de chargement d’un site et confiance dans le site web. Un site web qui rencontre des problèmes de performance, notamment un site e-commerce, n’inspire donc pas confiance aux acheteurs…

À l’inverse, si vous offrez un site web rapide aux utilisateurs, vous leur permettez une meilleure expérience utilisateur (UX). Avec un site réactif, la navigation est facilitée. Évidemment, l’UX est le résultat de la combinaison d’un ensemble de facteurs (design, fluidité de la navigation, etc.) mais la vitesse de chargement joue une part importante dans une bonne expérience utilisateur.

À long terme, un site lent est également nocif. Admettons que vos acheteurs utilisent quand même votre site. Il y a de grandes chances pour qu’ils se lassent si votre site ne s’améliore pas. À force, ils ne commanderont plus chez vous et iront chez un concurrent au site web plus rapide.

Enfin dernier argument pour vous pousser à soigner votre vitesse web : le temps de chargement influence votre positionnement dans les résultats de recherche. Google a clairement annoncé prendre en compte ce critère dans le référencement naturel (SEO) des sites et comme critère de positionnement pour les recherches sur mobile, même si ce n’est bien sûr pas le seul.

À quoi sert Pingdom Tools ?

Pingdom Tools est un outil comme GTmetrix ou Google PageSpeed permettant d’analyser la vitesse de chargement de votre site.

Simplement en rentrant l’URL de votre site, vous pouvez obtenir :

  • Le temps de chargement de votre site à la seconde près (oui c’est important !) ;
  • Votre vitesse comparée à celle des autres sites ;
  • Le poids de la page Internet testée ;
  • Le nombre de requêtes nécessaires pour afficher la page ;
  • La localisation du serveur de test (à choisir en fonction de l’endroit où se trouvent vos visiteurs pour atteindre de meilleurs résultats, plus proches de leur ressenti).

L’intérêt de Pingdom Tools réside aussi dans le score de performance qu’il attribue à chaque élément analysé. Facile à utiliser et simple à comprendre, l’outil existe en version payante ou en version d’essai gratuite.

Comment utiliser Pingdom Tools pour améliorer sa vitesse web ?

Avant tout, on recommande d’effectuer plusieurs tests sur Pingdom Tools pour bénéficier d’une moyenne globale du temps de chargement de votre site. Cette information peut en effet varier, par exemple à cause de la mise en cache. N'hésitez pas à utiliser d'autres outils pour avoir une moyenne de votre temps de chargement.

Pingdom Tools pointe plusieurs éléments sur lesquels vous pouvez agir pour constater une amélioration significative de la vitesse de chargement de votre site web.

Faire du ménage sur votre site

Avant toute chose, faire du ménage est absolument indispensable et il faut y penser le plus souvent possible ! Supprimez tout ce qui prend inutilement de la place. Nettoyez votre base de données de toutes les images en double, des brouillons d’articles, des plugins et des thèmes inactifs, etc.

Utiliser un réseau de diffusion de contenu (CDN)

Le réseau de diffusion de contenu (ou « content delivery network ») s’appuie sur des serveurs localisés un peu partout dans le monde pour créer des copies de votre contenu. Le visiteur peut ainsi accéder au site depuis le serveur situé le plus près de l’endroit où il se trouve. Le gain de temps de chargement est donc mécaniquement évident. On peut ainsi espérer une amélioration de 50 % de sa vitesse web !

Réduire les redirections

Première d’entre elles à traquer : la page d’erreur HTTP 404. De façon générale, il faut savoir que tous les liens cassés sont mauvais pour le chargement de votre site (et votre SEO !).

Veillez aussi à réduire les redirections 301. Bien que nécessaires, il ne faut pas les multiplier car elles ralentissent la vitesse de chargement de votre site web.

Exploiter les possibilités du cache

Utiliser un plugin de cache sert à diminuer le temps de réponse aux requêtes envoyées. En d’autres termes, elles sont mises en cache pour être réutilisées lors d’une prochaine visite. Ainsi, il n’y a pas besoin de recharger à nouveau le site. On économise de la bande passante.

Aussi, Pingdom Tools vous indiquera peut-être qu’il faut spécifier un validateur de cache. Cela permet de vérifier qu’il n’existe pas déjà une version en cache et d’éviter ainsi de télécharger à nouveau et inutilement ce qui l’a déjà été. 

Compresser ce qui peut l’être

Pingdom Tools vous permet de voir ce qui pèse le plus lourd sur votre page pour que vous puissiez identifier les éléments les plus volumineux.

Le plus important est sans doute la compression des images. Réduire la taille des images est essentiel car ce sont des fichiers lourds à charger. Compresser apporte un gain de bande passante notable. Optimisez vos images en réduisant leurs dimensions ou simplement en changeant leurs formats (par exemple, JPEG plutôt que PNG).

Vous pouvez aussi compresser vos pages web avec l’outil Gzip. Compresser vos fichiers externes comme les fichiers de type CSS et JavaScript est également une bonne idée. La technique la plus utilisée consiste à les regrouper en un seul fichier, autrement dit à les « minifier ».

Outil indispensable pour maximiser la vitesse de chargement de votre site, Pingdom Tool identifie de nombreux points d’amélioration possibles. Pour exploiter pleinement cet outil et en comprendre toutes les subtilités, faites appel aux experts SEO de Just Search.

Partagez cet article
RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER !
Prêt à démarrer une stratégie 
d'acquisition digitale 
réellement performante ?
Pour en parler, contactez nos experts
Just search LOGO
envelope-ophone linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram